Voyage Au Burkina Faso: Festima, Le Festival Des Masques

Dans la réalité animiste, les masques ont pour mission d’agir comme intermédiaires qui peuvent communiquer directement avec les dieux.  À l’occasion du Festival FESTIMA, les masques se rassemblent pour accomplir des grandes cérémonies. On reconnaîtra des masques représentant antilopes, lapins, caïmans, canards, serpents, singes, et tortues. Tout le monde de la savane est réuni, et avec lui les esprits, prêts à danser et de ravir le public.  En tant qu’occidentaux,nous serons  sensibles à la beauté des masques et aux mouvements des danseurs. Mais pour les gens il s’agit d’un véritable acte de culte, ponctué par des exclamations de complaisance, applaudissements et quelques fous rires.  Les masques ont le pouvoir d’ouvrir une brèche dans le présent pour projeter le village dans une autre dimension, un monde de transcendance, aussi réelle que la réalité matérielle quotidienne.

 

Vous pourrez apprécier ces photos comme “avant-gout” du festival: https://www.flickr.com/photos/transafrica-togo/sets/72157648972592558/

  • Durée: 10 jours
  • Guide: parlant français
Prix à partir de 2.065 € Envoyez une demande
Carte

carte burkina faso

Jour 1

Ouagadougou

Arrivée á Ouagadougou (Burkina Faso) et transfert á l’hôtel.

Jour 2

Village sahélienne

Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, est une ville de la savane d’Afrique Occidentale. La vie s’y déroule dans ses rues qui témoignent d’une fusion unique entre l’atmosphère urbaine et villageoise: vieux taxis, bicyclettes, scooters, ânes qui tirent des chariots, marchands qui portent leur marchandise sur la tête… Le long des rues vous croiserez des vendeurs à la sauvette vous proposant toutes sortes de produits colorés, des petits restaurants à ciel ouvert avec bière fraîche et musique locale, et partout des poulets et des chèvres grignotant tout ce qu’ils peuvent trouver. Une enseigne colorée vous annonce qu’un barbier est là pour vous raser à l’ombre d’un manguier. Dans les marchés de rue, les couleurs brillent et les parfums et odeurs sont intenses. Un peu en périphérie de la ville vous trouverez un grand espace dédié à l’exposition de l’artisanat local et vous pourrez ainsi apprécier les talents et les œuvres des artistes africains.

Jour 3

Fresques africaines

Dans la matinée nous découvrirons les Gourounsi, peuple qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Chez les Gourounsi, les rôles du processus architectural sont attribués par sexe: les hommes s‘occupent de la construction des habitations, les femmes s’occupent des finitions : l’imperméabilisation des murs et de la terrasse à base de bouse de vache et la réalisation de grandes fresques aux couleurs provenant de pigments naturels rouges, noirs et blancs sur le fond ocre des murs d’argile.

Jour 4

Villages fortifiées

Journée dédiée à l’exploration d’une région rarement visitée par les touristes. Après une longue route nous entrerons en Terre Dagarti, une ethnie qui partage son environnement avec les Lobi. Dans l’après-midi, nous  visiterons quelques villages Lobi. Les Lobi du Burkina sont le groupe le plus fermé de cette ethnie qui est également présente au Ghana et en Côte d’Ivoire. Au Burkina, ils semblent également avoir les villages les plus caractéristiques et, probablement grâce à leur caractère craintif ils ont pu maintenir leurs traditions intactes.

Jour 5

Chefs traditionnels

Aujourd’hui nous nous arrêterons aux ruines de Loropeni et nous visiterons ce mystérieux endroit. Loropéni, avec une superficie de 10 km carrés, est aujourd’hui classée dans l’inventaire du Patrimoine mondiale de l’UNESCO. Composée d’une succession de murs de pierre, c’est l’un des exemples d’architecture fortifiée lesmieux conservés de toute l’Afrique de l’Ouest. À Obire, nous rencontrerons le chef et sa cour qui sont les représentants de la très ancienne dynastie des Gan. Ce sera une excellente opportunité de débattre du rôle des chefs traditionnels dans une Afrique moderne

Jour 6

Hippopotames

Le long de la route à Banfora, nous croiserons plusieurs communautés de chercheurs d’or qui creusent de profonds tunnels à la recherche du précieux métal.
Nous finirons la journée par une excursion en pirogue sur le lacTengrela où nous aurons peut-être la chance d’apercevoir des hippopotames.

Jour 7

Roches et cascades

La région de Banfora continuera de nous surprendre. Nous traverserons d’immenses plantations de canne à sucre sur le chemin des fameux dômes de Fabédougou. Sur ce site, l’eau et le vent ont formé au fil des siècles des roches en formes de dômes qui surplombent la vallée et offrent ainsi un panorama exceptionnel. Dans la même région, les cascades Kerfiguelanous permettront de faire un plouf rafraîchissant toujours apprécié dans les terres arides de la savane.
Dans l’après-midi, nous arriverons en voiture à Bobo Dioulasso.
Bobo Dioulasso, la deuxième ville du Burkina Faso est une charmante ville africaine, et certainement, la plus verte des villes du pays. Nombre de ses quartiers ont conservé leur singulière atmosphère coloniale. La gare a été construite dans un style néo-mauresque et dans un tout autre genre nous découvrirons la vieille mosquée au style purement soudanais en 1880 ou 1893, ainsi que les quartiers de la vieille ville. Bobo est certes une grande ville, mais la vie continue de s’y dérouler tranquillement ce qui lui donne une atmosphère spéciale.

Jour 8-9

FESTIMA

Grand festival des masques auquel assisteront plus de 40 villages, chacun représenté par son propre groupe des masques. Pendant des jours les masques dansent au milieu des centaines des personnes qui sont venus pour apprécier leurs formes et leurs mouvements. Les masques dansent du matin au soir.  Ils ne se fatiguent jamais! Le festival représente une occasion pour la socialisation. Il y a un « marché des communautés ” ainsi que des nuits des cabarets ou divers “griots” entrent en concurrence pour révéler leur propres talents.

Jour 10

Greniers

En route vers Ouagadougou, nous nous arrêterons dans quelques villages intéressants avec des greniers géants qui rappellent les greniers Dogon, avec l’entrée sur le côté.
Arrivée á Ouagadougou.Temps libre pour les derniers achats.Dans la soirée transfert à l’aéroport.

Fiche de demande
  • Veuillez entrer un nombre entre 1 et 50.