Voyage au Ghana, Togo et Bénin : Festival vaudou

Chaque année, le 10 janvier est un jour spécial au Bénin. Tout le monde fête les cultes ancestraux. Ce jour-là, tous les adeptes du vaudou se rencontrent à Ouidah. Une longue procession de fidèles, à pied, en moto, en taxi-brousse, atteint la Porte du Non-Retour. Des milliers de personnes en costume traditionnel où le blanc des pagnes est la couleur dominante ainsi que les perles multicolores.

Le festival explose avec l’arrivée du Daagbo Hounon, le chef suprême et souverain pontife de la religion vaudou. Les danses, les libations et les masques (quelques discours officiels) caractérisent la matinée.

Notre fantastique odyssée culturelle nous conduit ensuite vers l’intérieur ; en traversant la savane au nord nous découvrirons les anciens villages Taneka situés dans une montagne rocheuse et les Tamberma dans leurs jolis châteaux d’argile qui font penser à un décor de contes de fées, avant de pénétrer dans le Royaume Ashanti à Kumasi. Enfin, nous allons explorer l’ancienne Côte des Esclaves avec ses fascinants forts européens.

Un des tours dans l’Afrique occidentale le plus complet et spectaculaire  … une occasion vraiment unique.

Grande expérience  associée au choix d’un excellent hébergement.

Pour les voyageurs qui veulent se familiariser avec cette magnifique région …et aiment l’Afrique !

  • Durée: 12 jours
  • Guide: parlant français
Prix à partir de 2.665 € Envoyez une demande
Jour 1

Accra, dans le Golfe de Guinée

Arrivée á Accra (Ghana) et transfert á l’hôtel. Temps libre pour se détendre.

Jour 2

Métropole Africaine

Accra, city tour

Accra, la capitale du Ghana, est une intéressante ville africaine, qui, bien qu’en rapide évolution, a su conserver son identité, laquelle se reflète aussi bien dans les quartiers modernes que dans les vieux quartiers où se multiplient les activités traditionnelles.

C’est dimanche. Rien de mieux que de commencer la visite du pays du vaudou qu’en assistant à… une célébration gospel. Face à l’océan s’organise la vie du quartier indigène : James Town. Un village entouré par la ville! Nous visiterons le quartier où habitent les fabricants de sarcophages aux formes « fantaisie ». Le Musée National est particulièrement intéressant.

Déplacement à la frontière de Lomé avec le Togo

Jour 3

Marché de fétiches

Lomé visite de la ville

Lomé, capitale du Togo, est une ville ordonnée, avec d’un coté le paisible quartier administratif où l’on peut admirer quelques charmants immeubles de style colonial, et de l’autre l’effervescent quartier des affaires dominé par le grand marché central.

En périphérie de la ville se trouve le marché des fétiches.

Nous nous dirigions vers la campagne et nous entrons dans le monde du vaudou. Rencontre avec un guérisseur traditionnel.

Jour 4

Festival vaudou

Chaque année au Bénin, le 10 Janvier est un vrai jour de fête nationale en l’honneur de la religion traditionnelle et des cultes qui y sont associés. C’est à Ouidah en particulier que se tiennent des dizaines de cérémonies vaudou qui rassemblent des milliers d’adeptes, de chefs traditionnels et de féticheurs.

Selon le programme de festivités, nous choisirons les meilleurs endroits pour assister au festival qui a lieu dans toute la région d’Ouidah.

Jour 5

Royaumes africains

Nous traverserons le Lac Nokwe, avec un bateau à moteur pour atteindre Ganvie, le plus étendu et beau village africain sur pilotis. La vie se déroule chaque jour dans les canots que les homes, les femmes et les enfants mènent avec aisance en utilisant de longs bâtons de couleurs.

Nous arrivons à Abomey ou nous visiterons le Palais Royal d’Abomey. Le palais, dont les murs sont décorés avec des symboles représentant les anciens rois du Dahomey, est aujourd’hui un musée.

Jour 6

Les collines des fétiches

Nous nous arrêterons au grand fétiche de Dankoli, un lieu important pour le culte vaudou : des milliers de petits bâtonnets sont enfoncés dans le fétiche comme témoignage des innombrables prières pour une bonne récolte, un mariage heureux, un accouchement facile, la réussite scolaire, etc.

L’après-midi, nous découvrirons les anciens villages Taneka situés sur une montagne de même nom. Ces villages sont composés de cases rondes aux toits coniques, protégés en leur sommet par des jarres en terre cuite. La partie supérieure des villages est habitée par les jeunes initiés et les prêtres féticheurs, ces derniers n’étant vêtus que d’une peau de chèvre et fumant une longue pipe.  Tandis que nous nous baladons dans des ruelles délimitées par une série de pierres lisses, il se peut que nous tombions sur des hommes jeunes et vieux au crâne rasé et à moitié nus. Ils se préparent à des cérémonies initiatiques.

Jour 7

Danse du feu

Nous entrerons ensuite en territoire Somba et Tamberma. Ces ethnies vivent dans de vraies petites forteresses. Leurs habitations semblables à des châteaux médiévaux représentent l’un des plus beaux exemples de l’architecture africaine ancienne. Avec la permission des habitants, nous visiterons l’une de ces forteresses afin de mieux comprendre leur mode de vie.

Dans la soirée, danse du feu. Au centre du village un grand feu éclaire les participants qui exécutent des danses au rythme frénétique des tams tams. Les danseurs en transe se lancent sur la braise ; ils la prennent dans leurs mains et dans la bouche ; ils la passent sur leur corps sans se blesser ni montrer aucun signe de douleur. Difficile d’expliquer une telle performance. S’agit-il de courage ? D’autosuggestion ? De magie ? Peut-être que ce sont vraiment les fétiches qui les protègent du feu.

Jour 8

Forêt tropicale

Arrêt à Atakpame, une ville typiquement africaine construite sur des collines où l’on peut trouver tous les produits provenant des forêts environnantes. Grâce à leur manipulation de petits métiers à tisser, les hommes de la région fabriquent de larges tissus traditionnels colorés appelés “Kente”.

Depuis Atakpame, nous partirons vers les forêts tropicales.

Pendant la nuit, nous marcherons dans la forêt pour découvrir le mystérieux monde de la forêt tropicale dans l’obscurité, rencontrer la majesté des arbres et écouter les sons des tams tams et les échos des animaux sauvages. Sous la direction d’un entomologiste local, nous découvrirons les papillons et les insectes endémiques.

 

Jour 9

Perles de verre

La région de Krobo est célèbre dans le monde pour ses perles. Elles y sont produites et utilisées à des fins cultuelles et esthétiques. Nous visiterons une fabrique spécialisée dans la production de ces perles et nous suivrons même le processus de fabrication !

Jour 10

ASHANTI

Kumasi est la capitale historique et spirituelle de l’ancien Royaume Ashanti. Le peuple Ashanti était une des nations les plus puissantes d’Afrique jusqu’à la fin du 19ième siècle, quand les Britannique ont annexé le Pays Ashanti à leur colonie de la Côte d’Or. L’hommage rendu aujourd’hui à l’Asantehene (=Roi) est la meilleure évidence de leur passé splendide et puissant. Avec près d’un million d’habitants, Kumasi est une ville tentaculaire avec un marché central fantastique, un des plus grands d’Afrique. On trouve ici tout type d’artisanat Ashanti (maroquinerie, poterie, habit en tissue de Kent), à côté de toute sorte de fruits et de légumes tropicaux.

Le programme inclut une visite au Centre Culturel Ashanti : une riche collection d’objets d’art Ashanti, exposés dans une merveilleuse reproduction de maison Ashanti.

Dans l’après-midi nous assisterons, si possible, à des funérailles traditionnelles Ashanti, en présence de personnes en deuil portant de magnifiques toges rouges et noires.

Jour 11

Royaumes de l’or

Le matin, nous continuerons le tour de Kumasi avec la visite de Musée du Palais Royal. Il nous ouvrira ses portes sur son unique collection de bijoux en or massif portés par les membres de la cour Ashanti.

Dans l’après-midi, transfert vers la côte.

 

Jour 12

Châteaux de la traite

Nous commençons la journée avec la visite du Château Elmina, l’édifice européen le plus vieux d’Afrique, construit par les portugais au 15ième siècle. A différents moments, le château a été utilisé comme entrepôt pour le commerce de l’or, de l’ivoire, et éventuellement des esclaves. Le château que nous visitons aujourd’hui est le résultat d’extension successive et il est reconnu comme un site du Patrimoine Mondial de l’UNESCO World.

En dehors du château, un merveilleux village de pêcheurs avec beaucoup de bateaux de pêches de toutes les couleurs. Chaque jours, ces canots sont guidés par des pêcheurs habiles à travers de fortes vagues et courants de l’océan, “luttant” pour gagner leur vie.

A la fin de la matinée, déplacement en voiture à Accra et dans la soirée, transfert à l’aéroport pour le vol de retour.

Fiche de demande
  • Veuillez entrer un nombre entre 1 et 50.
    En soumettant ce formulaire, vous acceptez le traitement de toutes les données personnelles incluses ici. Pour plus d'informations s'il vous plaît se référer à la page Politique de confident

D’autres voyages qui pourraient vous intéresser