GHANA: Spécial Dipo, Festival Aboakyer et Festival Akwaside – VOYAGE AVEC UNE ANTHROPOLOGUE

Voyage spécial avec une anthropologue pour découvrir le lien entre tradition et modernité dans un pays dont le développement en cours reste sous-estimé en Occident.

Nous verrons combien les rites et les traditions ethnoculturels sont toujours célébrés et affirment leur pouvoir culturel. Ainsi, nous assisterons à trois festivals importants célébrés par trois groupes culturels différents: un religieux, un institutionnel et un socioculturel.

Chaque année, les Fanti remercient le dieu de Winneba à travers l’Aboakyer: le «festival de la chasse au cerf». Les Ashanti sont fiers de leurs origines culturelles et très attachés à leur roi. En effet, toutes les six semaines, ils célèbrent les Akwasidae pour marquer leur respect à leur roi. Chaque année, les Krobo se rassemblent dans la «capitale» de la Terre de Krobo: Akosombo célèbre le rite de l’initiation féminine, rite destiné à devenir une vraie femme Krobo.

Pendant le voyage, nous essaierons de comprendre comment les origines culturelles et ethniques façonnent l’identité des gens tandis qu’ils vivent et affirment leur réalité de citoyens ghanéens. Ainsi, nous plongerons dans la capitale vivante et moderne: Accra, flânant dans les galeries d’art, les pubs avec musique live et le quartier plus pauvre de James Town, le lieu de peuplement originel d’Accra.

Le Ghana nous offrira le meilleur scénario pour comprendre pourquoi tradition et modernité sont indissociables l’un de l’autre.

BIOGRAPHIE – Carlotta Zanzottera

«Si Culture ne rime pas avec Changement culturel, alors ça ne veut rien dire du tout»

Je voudrais me présenter par l’anecdote suivante qui s’est déroulée lorsque j’avais six ans:

Enseignant: “Quel métier aimerais-tu exercer plus tard?”

Moi: « Je veux être anthropologue »

« Qu’est-ce que c’est ? »

“Je veux voyager en Afrique et rencontrer et parler aux gens”

« Vous voulez dire missionnaire »  

« Non, je veux dire anthropologue ».

À l’époque, je revenais de mon premier voyage en Afrique, lorsque j’ai décidé que ferais bien cela tout le reste de ma vie… je ne savais pas encore à ce moment là que plus tard, j’obtiendrais un Bachelor en Philosophie de l’Université de Milan et une Maîtrise en Anthropologie culturelle à l’Université d’Utrecht.

Mon domaine d’expertise est le changement culturel que j’étudie sous l’angle de la migration et de la mondialisation. J’ai effectué des recherches sur des sujets tels que les rites d’initiation des femmes en Zambie et au Ghana modernes, le sens de l’identité de la deuxième génération de turco-néerlandais et les problèmes d’intégration des mineurs réfugiés non accompagnés érythréens aux Pays-Bas.

Depuis un an, je travaille avec TransAfrica, là où tout a commencé pour moi: en Afrique de l’Ouest

  • Durée: 10 jours
  • Guide: Parlant français
Prix à partir de 2 769 € Envoyez une demande
Jour 1

Accra de l’Intérieur

Arrivée à l’aéroport et transfert à l’hôtel

Jour 2 & 3

Rite d’initiation féminine Dipo

Rendez-vous en terre Krobo pour assister au festival Dipo, le plus grand héritage de cette région située à environ 80 kilomètres au nord d’Accra.

Dipo est un rite d’initiation féminine qui vise à transformer une fille en femme. L’entrée dans la vie de femme se fera selon la tradition et les filles qui passent ce rite peuvent devenir de bonnes épouses. Les filles subissent une série de rituels, d’épreuves et de tâches qui prouvent à la fois leur chasteté et leur aptitude à la vie adulte.

Les Krobo sont très doués pour la fabrication de perles de verre et le festival est une excellente occasion d’exposer au grand public leurs précieux objets d’artisanat fait main.

Pendant ce séjour, nous assisterons également à une cérémonie vaudou.

Dans un village reculé et caché, nous participerons à une cérémonie vaudou: le rythme frénétique des tambours et des chants des adeptes aide à appeler l’esprit vaudou qui s’empare de certains des danseurs qui tombent dans une transe profonde: des yeux qui se révulsent, des grimaces, convulsions, insensibilité au feu ou à la douleur. Sakpata, Heviesso, Mami Water et d’autres divinités vaudoues  manifestent leur présence en prenant possession de leurs adeptes. Dans ce village étroit, entouré de l’atmosphère magique d’une cérémonie vaudou, nous comprendrons enfin en quoi les traditions sont encore profondément enracinées dans l’âme africaine.

Jour 4

Métropole africaine

Il est temps de quitter le Krobo-land pour rejoindre la métropole africaine: Accra!

Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur James Town: le lieu de peuplement initial de la ville par le peuple Ga. En plus de profiter de l’atmosphère, nous visiterons les souvenirs du temps de la traite négrière et du vieux phare. Nous visiterons si possible une des nombreuses salles de boxe. Il s’agit d’un sport très populaire parmi les jeunes. Puis nous nous rendrons à JamesTown Café pour voir comment on y développe un esprit de communauté, à l’exposition ArchiAfrika et à l’espace graffiti sur un mur en face.

Nous terminerons la journée par une visite dans un atelier spécialisé dans les «cercueils de fantaisie». Ces cercueils artisanaux uniques peuvent revêtir toutes les formes: fruits, animaux, poissons, voitures, avions…. Seule l’imagination est de mise! Nés à Accra, ces modèles flamboyants de cercueils sont désormais rassemblés dans le monde entier et exposés dans des musées.

Jour 5

Accra: West End

Aujourd’hui, cap sur l’âme moderne d’Accra.

Nous visiterons des galeries d’art telles que la galerie Artists Alliance, l’artisanat de Wild Geko (gecko sauvage), la galerie 1957, etc.

Nous nous promènerons dans les boutiques de vêtements et de design montrées dans la série, en espérant avoir la chance de rencontrer des stylistes qui pourraient nous expliquer leurs oeuvres.

Jour 6

Forts d’esclaves

Le fort d’Elmina, le plus ancien bâtiment européen d’Afrique, érigé par les Portugais au 15ème siècle. À différents moments, le fort a été utilisé comme entrepôt pour le commerce de l’or, de l’ivoire et finalement des esclaves.

A l’extérieur du fort se trouve un village de pêcheurs spectaculaire avec de nombreux grands bateaux de pêche colorés.

Dans la vieille ville, nous verrons les Posubans, les sanctuaires des anciennes «sociétés Asafo» – les guerriers qui mettaient leurs offrandes sur les grandes statues colorées. Des ruelles de la vieille ville se dégage une atmosphère très vivante, ce qui nous ramène à une époque où Elmina était une ville coloniale animée

Jour 7

Elmina – Winneba

La journée commence avec la visite du fort de Cape Coast. Construit par les Suédois en 1653, de 1657 à 1664, il a changé de mains à plusieurs reprises lorsqu’il a été conquis par les Danois, les Hollandais, les Fanti (une tribu locale), les Suédois et enfin les Britanniques. Il abrite aujourd’hui un musée sur l’histoire de la traite négrière.

Dans l’après-midi, transfert à Winneba où l’atmosphère sera joyeuse, les gens se préparent pour le festival prévu le lendemain. Nous allons marcher en profitant de l’occasion pour prendre part à l’enthousiasme ambiant. Les prêtres et les fidèles fétichistes versent des libations dans les sanctuaires, puis traversent la ville avec leur fétiche.

Jour 8

Festival Aboakyer, Winneba

Notre voyage entre modernité et tradition se poursuit avec le Festival Aboakyer.

Aboakyer, également connu sous le nom de «festival de la chasse au cerf», est organisé pour honorer le dieu tribal de la ville.

Dans ce festival, le Dieu Penkye Otu reçoit le sacrifice d’un cerf.

Le festival a vu le jour il y a environ trois cents ans, lorsque Winneba fut établi pour la première fois. Les gens croyaient avoir réussi à établir leurs maisons ici uniquement grâce à l’aide de leur Dieu et ils sont toujours sous sa protection. Ce festival est l’expression de leur gratitude. Le Festival Aboakyer implique deux groupes de personnes à Winneba, le Tuafo et le Dentsifo. Ils se font concurrence pour aller dans la brousse et être les premiers à attraper un cerf. Armé uniquement de massues, le groupe qui attrape l’animal se précipite chez lui en entonnant des chansons de guerre et de victoire. Le cerf est ensuite présenté à l’Omanhene qui pose son pied droit nu trois fois dessus. Après avoir terminé ce rituel, le cerf est élevé et transporté dans les rues de la ville par des hommes qui chantent et dansent jusqu’au sanctuaire de Penkye Otu. Dans l’acte final de la fête, les Tuafo et les Dentsifo se réunissent devant leur Dieu et sacrifient le cerf.

Jour 9

Kumasi: festival des Akwasidae

Aujourd’hui, nous assisterons au dernier festival de notre voyage: les Akwasidae.

Au cours de cette célébration, le roi est assis sous un spectaculaire parapluie coloré, orné de tissus éclatants et d’énormes bijoux séculaires (les bijoux et masques en or Ashanti sont considérés comme des chefs-d’œuvre de l’art africain) et il est entouré des anciens et conseillers Ashanti, tous sous l’autorité de l’Orateur Royal qui tient dans ses mains les symboles du pouvoir. Devant le roi, un passage étroit de dignitaires est également formé, représentant tous les rôles et toutes les positions de pouvoir au sein du royaume: porteurs d’épées et de couteaux, gardes armés, porteurs de magnifiques éventails faits de plumes d’autruche, etc.  La cérémonie se déroule avec une procession de préposés à la cour royale apportant des cadeaux, de conteurs racontant l’histoire des rois Ashanti, de percussionnistes et de trompettistes jouant des cornes d’ivoire. Des danseuses corpulentes vêtues de costumes rouge vif exécutent une danse érotique. La reine mère se joint également à la cérémonie accompagnée de ses assistants. Nous verrons et expérimenterons la splendeur, la saveur et l’atmosphère du monde de l’un des derniers grands monarques africains.

Si le temps le permet, nous visiterons le centre culturel Ashanti, une riche collection d’objets Ashanti dans une magnifique reproduction de maison Ashanti.

Jour 10

Accra out

Transfert à Accra, le temps d’une dernière douche.

Transfert à l’aéroport.

Fiche de demande
  • Veuillez entrer un nombre entre 1 et 50.
    En soumettant ce formulaire, vous acceptez le traitement de toutes les données personnelles incluses ici. Pour plus d'informations s'il vous plaît se référer à la page Politique de confident